Une rĂ©ponse de Patty Wipfler, traduite de l’anglais par Soizic Le Gouais et