Aimerais-tu découvrir comment interposer une limite et accueillir les larmes de ton enfant peut lui permettre de retrouver son humeur joyeuse et détendue ?

“Une amie et moi passions nos vacances ensemble, avec nos cinq enfants de trois à six ans, à nous deux. Nos enfants ne se connaissaient d’ailleurs pas avant ces vacances.

Cela faisait donc quelques jours que nos amis étaient arrivés et à plusieurs reprises j’avais perçu un peu de tristesse ou de contrariété chez mon fils Lucas. La veille, il avait eu du mal à accepter que je quitte sa chambre avant qu’il ne se soit endormi ; puis je l’avais senti un peu chagriné ce matin là, au réveil. Il avait le visage fermé et se cachait dans un coussin. J’ai donc pris quelques minutes à proposer du